La haie des danseuses //

22 mai, Cité Des Arts

JEUDI 24 MAI DE 17 À 19H
CITÉ DES ARTS / BOITE NOIRE

Nous avons le plaisir de vous inviter à la sortie de résidence de La haie des danseuses. Conçue par Elena Bertuzzi (chorégraphe et anthropologue de la danse), et Laure Chatrefou (artiste vidéaste et sonore), en collaboration avec des associations de femmes mahoraises du Bas de la Rivière et de La Trinité, cette installation est le résultat d’un projet de création participative.

Elles ont travaillé simultanément avec l’ensemble des groupes pour harmoniser leurs chants et leurs danses afin d’aboutir à une création commune. Les images projetées représentent des essais menés pendant un mois de résidence, la captation finale étant prévue le 27 mai prochain au Fanal.

À Mayotte, le debaa est un art dansé et chanté par des milliers de femmes. Il est créé à partir de poèmes mystiques soufi qui louent la vie du prophète Muhammad. Extase,
ivresse spirituelle, danse hypnotique, rythme en boucle, chant incessant, dépassement de soi sont de mise.

Dans la majorité des villes de La Réunion, il y a des groupes de debaa. Cette œuvre audiovisuelle fera partie d’une installation de plus grande envergure, "Au cœur du debaa" qui sera présentée au Fortin de La Redoute à l’occasion des Journées
Européennes du Patrimoine en septembre prochain.

La haie des danseuses constituera l’entrée de l’installation. Avec cette installation, Elena Bertuzzi et Laure Chatrefou souhaitent raconter, partager et faire vivre la passion de ces artistes traditionnelles pour donner à voir une image singulière des femmes musulmanes, de l’islam et de Mayotte. Il représente l’aboutissement de six ans de recherche menés auprès d’une trentaine d’associations de debaa mahoraises.

Cette confrontation se veut constructive de nouvelles identités artistiques déjà présentes sur le territoire mais invisibles, capables de repousser les limites de l’imaginaire commun. Ce projet est porté par Lerka, espace de recherche et de création en arts actuels.