Et mon coeur dans tout cela ?

Compagnie Morphose

le 31 octobre Fanal //

Et mon coeur dans tout cela ? //

Compagnie Morphose

SAMEDI 31 OCTOBRE - 20H
Solo chorégraphique de Soraya Thomas
Création à voir à partir de 15 ans

Dans "Et mon cœur dans tout cela ?", deuxième volet du triptyque La Révolte et l’intime après La Révolte des papillons, Soraya Thomas axe sa recherche sur la thématique des résistances.
Partant du constat que ces dernières définissent physiquement l’homo sapiens actuel mais aussi sa psychologie, elle collabore avec David Drouard, dont le répertoire chorégraphique est qualifié d’anthropomorphique, pour ouvrir un nouveau champ à son travail.

« C’est en partant du constat de la montée des extrémismes au sein même de l’île de La Réunion comme dans le reste du monde qu’est née ma nécessité d’exprimer ma révolte.
La notion de résistance m’est d’abord apparue depuis l’angle des femmes noires, celui des grandes figures comme Joséphine Baker, Nina Simone, Rosa Park...
Puis l’évidence d’être au cœur de ces réflexions a impliqué et questionné ma propre existence dans ses résistances. Celle de mes origines au choix de mon prénom, de ma pratique artistique à ma démarche de femme chorégraphe contemporaine.
Qu’en faire ? Et comment ? De mes appuis forts au sol, de mes repères dans mes mécanismes d’écriture chorégraphiques et de mon corps comme outil de dépassement de soi, tout allait être remis en question à la genèse du projet afin de permettre la plongée abyssale du travail en solo.
C’est en tant que danseuse, artiste chorégraphe, femme noire de 43 ans exposant son corps dans un seul en scène, que la nudité a cessé d’être une question puis une option pour permettre d’embrasser cette volonté d’être totalement authentique.
Le projet parle de cela et est devenu manifeste. Ou comment sortir de l’image encore trop ancrée de la femme noire/métisse comme exotique, hypersexualisée, en dépassant celle-ci comme individu objet afin de libérer la singularité forte d’émotions. La question subsidiaire persiste alors comme une évidence : « Et mon cœur dans tout cela ?
 »
Soraya Thomas

Chorégraphie et interprétation Soraya Thomas - En collaboration avec David Drouard - Création lumière Valérie Foury - Technicienne lumière Virginie Briand - Création sonore Thierry Th Desseaux - Costume Juliette Adam - Visuel Émilie Delarue // Coproduction : Cité des Arts, Lalanbik – Centre de ressources pour le développement chorégraphique de l’océan Indien, Théâtre Les Bambous – scène convention- née de Saint-Benoît // Lieux d’accueil en résidence : Théâtre du Grand Marché et La Fabrik (CDNOI), Le Séchoir, Théâtre sous les Arbres


  • Spectacle comportant des scènes de nudité
  • Nos conditions d’accueil sont adaptées à la situation sanitaire, en conformité avec les mesures réglementaires en vigueur. Ainsi, le port du masque est obligatoire pour toute personne âgée de 11 ans et plus, y compris pendant le temps de la représentation. En salle, une distance minimale d’un siège inoccupé est laissée entre deux spectateurs ou entre deux groupes de dix spectateurs maximum venant ensemble ou ayant réservé ensemble. Masques et solution hydro-alcoolique sont mis gracieusement à la disposition du public à l’accueil/billetterie de la Cité des Arts ainsi qu’à l’entrée de la salle de spectacle.

Les tarifs

Tarif sur place : 15€
Tarif en prévente : 12€
Tarif réduit [1] : 10€
Tarif adhérent [2] et groupe [3] : 8€

* Tarif grand public.

[1Le tarif réduit est consenti aux personnes suivantes, sur présentation d’un justificatif : jeunes de moins de 18 ans, lycéens, étudiants, séniors de plus de 60 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux, personnes handicapées.

[2Le tarif « Adhérent » est consenti aux personnes titulaires d’une carte d’adhérent en cours de validité.

[3Le tarif « Groupe » est consenti aux scolaires, associations, comités d’entreprises et assimilés (tarif unitaire par personne sur la base d’un groupe de 10 personnes minimum).